Aéroport Intercontinental George-Bush de Houston

Les places de stationnement et navette à l’Aéroport intercontinental George-Bush de Houston sont parmi les plus grandes et les plus complexes aux États-Unis, avec une flotte de navettes de plus de 50 bus et plus de 25 000 places de stationnement, qui englobe cinq garages et deux surfaces réservées au stationnement.

SP+ a mené une analyse détaillée qui a révélé que la surface de stationnement de classe économique IAH Economy Lot de l’Aéroport intercontinental George-Bush de Houston n’était pas en mesure de pouvoir concurrencer avec la croissance des possibilités de stationnement disponibles en dehors de l’aéroport. Nous avons présenté à l’aéroport un plan pour promouvoir la surface de stationnement Economy Lot sous un autre nom de marque, avec des publicités ciblées, des coupons promotionnels, un programme pour les clients fréquents, un système de réservation en ligne et des options de stationnement couvert. Nous avons inversé la tendance de la baisse des recettes et avons connu une croissance régulière malgré l’augmentation de 45% de la capacité de stationnement en dehors de l’aéroport.

SP+ a créé une plus grande valeur de servie pour les clients dans l’aire de stationnement Economy Lot grâce à l’utilisation des coupons et des programmes pour les clients fréquents. Un système GPS a été installé dans les bus navette de l’aire de stationnement Economy Lot, ce qui permet aux régulateurs des navettes de les surveiller et améliorer la planification et l’efficacité de l’exploitation.

En 2011, nous avons relancé l’aire de stationnement « Economy Lot » sous le nom d’« Ecopark » avec une flotte de navettes roulant au GNC. Une deuxième aire de stationnement Ecopark a été ajoutée qui inclut des services de paiement à la carte de crédit entièrement automatisé et le paiement en espèces aux sorties, contrôlé par SP+ Services de Gestion à Distance. L’utilisation d’interphones et de caméras permet un suivi en temps réel de l’installation. SP+ a aidé IAH (l’aéroport) à obtenir des subventions pour remplacer sa flotte actuelle de navettes au diesel avec de nouveaux autobus roulant au GNC. La nouvelle flotte est alignée sur les initiatives de l’aéroport visant à réduire considérablement les émissions de l’aéroport en carbone et à générer des économies matérielles en réduisant la consommation de carburants.